Catégories

Meilleures ventes

Informations

Fabricants

Mots-clés

Comment choisir des panneaux solaires pour son bateau

Comment choisir des panneaux solaires pour son bateau

Vous cherchez une solution pour maintenir en charge vos batteries quand vous n’êtes pas à bord ? Ou tout simplement avoir une meilleure autonomie lorsque vous naviguez ?

La solution c’est un système solaire, c’est simple à installer, silencieux (par rapport à une éolienne), ne réduit pas votre vitesse (par rapport à un hydrogénérateur) et avec aujourd’hui de très bon rendement s’ils sont couplés à un régulateur solaire MPPT qui va optimiser la charge.

Ce système va dépendre de 2 facteurs : soit la surface maximum de panneaux que vous pouvez installer à bord (qui permettra soit de faire un maintien de charge ou de la charge), soit de la taille de votre parc batterie et vous définirez le nombre de panneaux et la puissance qu’il vous faut pour le charger.

Bien-sûr le coût de l’installation va dépendre de la puissance des panneaux et du nombre de panneaux que vous pouvez installer, mais aussi les câbles, le régulateur et la connectique.

Il faut aussi partir du principe que le solaire ne sera pas votre seul source de production d’énergie à votre bord, vous pouvez la coupler avec une éolienne, un hydrogénérateur, un groupe électrogène, une prise de quai avec chargeur …

Les différentes technologies

Il existe 3 grandes catégories de technologie pour des panneaux solaires :

  • L’amorphe : produit à partir d'un "gaz de silicium", projeté à partir d’un procédé de vaporisation sous vide. C’est le panneau solaire le moins cher du marché mais aussi le moins productif, souvent utilisé sur des supports souples. Par contre, il est le seul à pouvoir produire de l’électricité sous une lumière artificielle et par un ensoleillement naturel très faible (utilisé notamment dans les calculatrices ou montres « solaires »).
  • Le cristallin : il existe deux sortes de cristallin :
    - Le monocristallin, élaboré à partir d’un bloc de silicium très pur, formé d’un seul cristal. Procédé industriel très lourd et très couteux, mais on obtient un rendement d’environ 20 %.

    - Le polycristallin, élaboré à partir d’assemblage de cristaux et meilleur marché, mais on obtient un rendement de bonne qualité entre 16-18 %. Représente 57% du marché mondial.

Ensuite peu importe la technologie, il y a ensuite la technique d’assemblage des cellules dans le panneau :

Système classique : les cellules sont soudées les unes aux autres sur la face avant, on voit donc des lignes parallèle sur la face du panneau.

Système back contact : les cellules du panneau sont soudées les unes aux autres sur la face arrière, donc cela offre une surface plus importante aux rayons solaires que les autres panneaux de surface identique. Il en découle un rendement supérieur.

Si vous avez pour projet d’installer des panneaux solaires sur votre bateau, je vous conseillerais de vous orienter plutôt vers du polycristallin qui représente plus de la moitié du marché du solaire, c’est un bon rapport performance / prix du watt.

Les différents types de panneaux

Ensuite il vous faudra choisir le type de panneau suivant votre installation :

  • Les panneaux rigides avec cadre aluminium, il faut soit une surface plate, sur un roof par exemple pour installer 1 ou plusieurs panneaux. En sachant qu’il faut laisser au minimum 1cm sous le panneau pour que l’air circule, car le panneau dégage de la chaleur et peu réduire son rendement. Sinon autre solution le placer sur un arceau ou support orientable pour régler suivant le positionnement du soleil.

panneau solaire bateau

  • Les panneaux semi-flexibles peuvent venir se coller ou fixer sur un pont ou un bimini. Coller il va venir épouser la forme du pont, on peut marcher dessus. Certains modèles on des œillets pour venir les fixer n’importe où. Autre avantage son poids, mais généralement plus cher que le rigide.

Inclinaison et orientation des panneaux

Pour maximiser le rendement des panneaux, il faut principalement tenir compte de deux choses, à savoir l’inclinaison et l’ensoleillement. L’idéal est que le panneau solaire soit orienté de manière perpendiculaire au rayonnement du soleil.

Si toutefois votre panneau est monté sur un support amovible vous pourrez l’orienter en fonction de la saison ou de l’emplacement de votre bateau par rapport au soleil

L'installation dans un environnement salin doit être effectuée avec des isolateurs pour empêcher la corrosion entre le module et la structure du support. Quand les modules solaires sont connectés en série,  ils doivent tous être dirigés dans la même direction et le même angle d'inclinaison.

L'installation électrique des panneaux


Des câbles appropriés doivent être utilisés pour éviter les chutes de tension ce qui pourrait provoquer une baisse de l'installation électrique. Nous vous conseillons d’utiliser des câbles pré-montés avec des connecteurs MC4 étanche.

Dernier point important, le régulateur de charge :
La tension de sortie d’un panneau solaire doit être régulée pour éviter d’endommager la batterie. On place donc un régulateur entre le panneau et la batterie. La capacité du régulateur doit être de 15% supérieur à celle du panneau. Son rôle est d’adapter la tension du panneau au cycle de charge de la batterie, et d’entretenir celle-ci lorsqu’elle est totalement chargée.

Le choix du régulateur est un élément aussi important que les panneaux, vous trouverez 2 types :

-          Les régulateurs de charge PWM (Pulse With Modulation), évite la sulfatation et permet de charger la batterie de manière équilibrée, ce qui va permettre de prolonger la durée de vie. Avec protection contre les surcharges, décharge excessive, court circuits et surtensions.

-          Les régulateurs de charge MPPT (Maximum Power Point Tracking) a les mêmes caractéristiques que le régulateur PWM, mais est doté en plus d’un algorithme de suivi du point de puissance maxi. Ce qui permet d’utiliser toute la tension du panneau en reconvertissant l’excédent de tension panneau/batterie (non utilisé par un régulateur standard) en intensité de charge pour la batterie. Cette technologie garantie jusqu’à 30% d’énergie en plus par rapport à un régulateur PWM.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour faire les bons choix pour votre installation solaire.

D’autres articles sur notre blog :

 

 

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type